La bûche et l’allumette

Pour allumer une grande bûche, il faut une allumette et des pailles. On met ces pailles sur un petit bout de la bûche sur la partie la plus fine pour qu’elle s’allume plus facilement .Ensuite on lui lance une allumette. L’allumette fait enflammer les pailles en s’éteignant. Les pailles enflammées font chauffer la bûche d’une grandeur incroyable et d’une chaleur confortable.

Souvent ces gestes reviennent sous formes de la vie amoureuse. L’homme est une allumette ,les pailles sont les promesses, les baiser envolés, les cadeaux surprises, les câlins inattendues. L’homme se sert de tous ces choses au début de leur relation. La bûche…elle.. . c’est la femme.

L’allumette s’allume facilement mais s’éteigne en quelques secondes. Mais l’homme est malin ;il lui faut des pailles pour faire allumer la bûche du surface jusqu’au centre . Parce qu’il sait ou est   la partie fine de la bûche, le lieu de la faiblesse d’une femme, les femmes adorent les paroles en miel, et les gestes magiques de l’amour .Il a besoin de ces pailles qu’au début de cet amour ;pour la captiver, pour la rendre plus amoureuse de lui  et lorsque la femme possède un amour enflammé de superficie jusqu’à l’intérieure ,où les flammes entrent  jusqu’au plus dur de son être. Cela fait depuis longtemps que le sien s’était éteint .La femme continue à aimer(tout comme la bûche qui continue de brûler ),de le chérir ,en essayant de vivre avec son absence dans un espoir fou qu’un jour  il se rebrûle. Mais c’est trop tard, il s’est éteint et il aura la difficulté de s’allumer à nouveau pour une même bûche. C’est pour cela que…lorsqu’une femme se fait laisser  par l’homme qui la fait brûler ;elle essaye toujours au début de s’approcher  de cet homme pour pouvoir capter le bout souffre de l’allumette ou peut être par coup de chance, elle pouvait le faire rebrûler à nouveau.

Les hommes ne savent qu’est ce que les femmes en durent pendant ces temps de solitude mélanger des larmes englobées de tristesse :

Elle ne dort plus de la nuit

Elle ressent plus sa vie

Elle ne pense qu’a lui

Elle se sent trahie

Délaissée, non aimée

Elle arrive pas y croire

Que ses espoirs

 Finissent dans le noir

Et elle pleure du matin au soir

L’amour s ‘allume et s’éteint

Mais le sien

Il n’a pas changé

Il est resté

Comme il a  été

Apprendre à oublier

Est sa plus grande difficulté

Elle ne sait qu’apprendre à aimer

Les femmes mettent du temps à aimer car elles ont besoins de ces pailles(des instants de bonheur, des preuves d’amour).Mais lorsqu’elle aime, elle aime jusqu’au plus profond de son être. Elle aime pour longtemps, avec un amour en feu.

Publicités

6 réflexions sur “La bûche et l’allumette

  1. Patrick<arrête de me faire rire Pat,mais oui vous les mecs vous vous enflammez facilement et vous vous éteigniez aussi en quelque fraction de secondes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s