Dans la peau de Amlah(suite num:2)

Aryan serre moi dans tes bras j’ai mal, Aryan j’ai mal, c’était les mots que je répète sans cesse qui soule déjà Aryan qui sait plus quoi faire.

« il a fallu 3assassins pour tuer un être de quelque millimètre, un être sans défense, innocent, et sache qu’ils ont toujours pas réussi »

Tout à commencé quand Aryan m’a dit qu’on va allez voir son ami un infirmier, il nous à donnez 2 plaquette de médicament Misoprost, de 4 comprimés chaque plaquette .une plaque de 4 comprimés sera de voie vaginale et les autre sera prise tous les 30minutes (qui étais assez chère a nos moins). Le copain de Aryan nous a dit qu’il faut marches un peu après la prise des médicaments .4h30min, j’ai dormi chez Aryan il me réveille « Amlah, ma chérie réveillé il faut prendre les médicamente de bon matin mon amour comme ça tu iras bien dans l’aprèm », je refuse de me réveillé car j’ai dormi trop tard la veille de ce jour. Mais d’un coup tous m’ai revenu et je me suis réveillé On a tous fait avant de partir en s’habillant de tenue de sport avec une bouteille d’eau pour les comprimés tous les 30min.

« Aryan, Amlah, où voulez comme ça de bon matin »la mère d’Aryan s’est réveillée

« C’est claire on va courir un petit peu », sa mère à tous gobé ensuite on est parti doucement sur les rues les désertes pour que personne me voit marcher aussi bizarrement. Et là commence la contraction j’ai crié à Aryan que j’ai mal au milieu de la rue. Le soleil commence à se lever et dissipe le petit brouillard qui nous protège des regards des marchands qui montent en ville pour vendre leurs marchandises. « Essayons de marcher plus vite trésor »m’a dit Aryan, j’ai beau essayé mais je n’arrive pas et en plus de temps en temps on prend un peu de repos devant les magasins des karana (indien) mais on quand même réussi enfin on est arrivé chez moi. On apprit un petit repos et ensuite on est reparti « Aryan on va allez ou encore, je veux rester ici ; je suis fatiguée j’ai mal partout »lui ai dit en pleurant .Aryan m’à forcé à marcher et j’ai fini par faire et on à revenu chez eux. J’ai regagné le lit comme si c’était mon argent quand j’ai gagné au loto. Tandis que Aryan est parti acheter des serviettes pour moi car le sang me coule aux jambes .Quand je me suis réveillée tous me semble bien j’ai plus autant mal et en plus mon bien se tenait tous près de moi en me caressant le visage avec sa douce main d’un demi dieu.il m’a dit « comment tu te sens bébé », j’ai lui est dit très bien. C’est une chance Aryan m’aime autant car la plupart des garçons de notre époque nous laisse tombé dès qu’on enceinte. Tous va bien pendant 4jours j’avais mes règles Aryan semble éblouit, alors que moi j’ai mal au très fond de mon être. « jamais Allah me pardonnerait a avoir tué ses belles Creatures gardiennes de la beauté de la terre ».Sans me semble être j’ai toujours envie de bouffée de l’anchar mangue avec du poivre et du sel, cela m’est jamais arrivé dès j’ai mes règles j’ai plus envie de ces choses, j’ai dit à Aryan mais cela lui ai dit rien du tous .Je me suis alors décidé d’acheter un nouveau teste de grossesse .Le matin je l’ai testé « Aryan (ai-je crié comme une folle )Aryan c’est pas terminé comment est ce possible qu’il soit toujours positifs alors que j’ai mes règles ,c’est pas possible Aryan, c’est un cauchemar quand es-ce que je réveille ,j’en ai marre Aryan marre »je lui ai dit en criant comme si c’est ca faute .Il pris ses jambes au cou et il est allez chez son ami, quelque minute après il est revenu ;il m’a dit « on va te faire une injection  ,mon petit ange ,moi aussi j’en ai marre de t’offrir au danger à chaque fois comme ça, c’est très dangereux c’est ce qu’on fait et je l’ai sait».Et voila c’est pas fini un autre chemin sur des verres cassées et des épine m’attendent. Je veux tellement que cela finit enfin. J’en peux plus, mon corps saigne de l’intérieur, mon cœur se déchire. Allah ai pitié de moi !!

Publicités

2 réflexions sur “Dans la peau de Amlah(suite num:2)

  1. Pingback: Rising Voices » FOKO: big achievements for a young project
  2. Pingback: (foko) blog club » Blog Archive » (eng) Selection translated : FOKO bloggers bringing sensitive topics to the blogosphere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s