Dans la peau de Amlah(suite num:2)

Aryan serre moi dans tes bras j’ai mal, Aryan j’ai mal, c’était les mots que je répète sans cesse qui soule déjà Aryan qui sait plus quoi faire.

« il a fallu 3assassins pour tuer un être de quelque millimètre, un être sans défense, innocent, et sache qu’ils ont toujours pas réussi »

Tout à commencé quand Aryan m’a dit qu’on va allez voir son ami un infirmier, il nous à donnez 2 plaquette de médicament Misoprost, de 4 comprimés chaque plaquette .une plaque de 4 comprimés sera de voie vaginale et les autre sera prise tous les 30minutes (qui étais assez chère a nos moins). Le copain de Aryan nous a dit qu’il faut marches un peu après la prise des médicaments .4h30min, j’ai dormi chez Aryan il me réveille « Amlah, ma chérie réveillé il faut prendre les médicamente de bon matin mon amour comme ça tu iras bien dans l’aprèm », je refuse de me réveillé car j’ai dormi trop tard la veille de ce jour. Mais d’un coup tous m’ai revenu et je me suis réveillé On a tous fait avant de partir en s’habillant de tenue de sport avec une bouteille d’eau pour les comprimés tous les 30min.

« Aryan, Amlah, où voulez comme ça de bon matin »la mère d’Aryan s’est réveillée

« C’est claire on va courir un petit peu », sa mère à tous gobé ensuite on est parti doucement sur les rues les désertes pour que personne me voit marcher aussi bizarrement. Et là commence la contraction j’ai crié à Aryan que j’ai mal au milieu de la rue. Le soleil commence à se lever et dissipe le petit brouillard qui nous protège des regards des marchands qui montent en ville pour vendre leurs marchandises. « Essayons de marcher plus vite trésor »m’a dit Aryan, j’ai beau essayé mais je n’arrive pas et en plus de temps en temps on prend un peu de repos devant les magasins des karana (indien) mais on quand même réussi enfin on est arrivé chez moi. On apprit un petit repos et ensuite on est reparti « Aryan on va allez ou encore, je veux rester ici ; je suis fatiguée j’ai mal partout »lui ai dit en pleurant .Aryan m’à forcé à marcher et j’ai fini par faire et on à revenu chez eux. J’ai regagné le lit comme si c’était mon argent quand j’ai gagné au loto. Tandis que Aryan est parti acheter des serviettes pour moi car le sang me coule aux jambes .Quand je me suis réveillée tous me semble bien j’ai plus autant mal et en plus mon bien se tenait tous près de moi en me caressant le visage avec sa douce main d’un demi dieu.il m’a dit « comment tu te sens bébé », j’ai lui est dit très bien. C’est une chance Aryan m’aime autant car la plupart des garçons de notre époque nous laisse tombé dès qu’on enceinte. Tous va bien pendant 4jours j’avais mes règles Aryan semble éblouit, alors que moi j’ai mal au très fond de mon être. « jamais Allah me pardonnerait a avoir tué ses belles Creatures gardiennes de la beauté de la terre ».Sans me semble être j’ai toujours envie de bouffée de l’anchar mangue avec du poivre et du sel, cela m’est jamais arrivé dès j’ai mes règles j’ai plus envie de ces choses, j’ai dit à Aryan mais cela lui ai dit rien du tous .Je me suis alors décidé d’acheter un nouveau teste de grossesse .Le matin je l’ai testé « Aryan (ai-je crié comme une folle )Aryan c’est pas terminé comment est ce possible qu’il soit toujours positifs alors que j’ai mes règles ,c’est pas possible Aryan, c’est un cauchemar quand es-ce que je réveille ,j’en ai marre Aryan marre »je lui ai dit en criant comme si c’est ca faute .Il pris ses jambes au cou et il est allez chez son ami, quelque minute après il est revenu ;il m’a dit « on va te faire une injection  ,mon petit ange ,moi aussi j’en ai marre de t’offrir au danger à chaque fois comme ça, c’est très dangereux c’est ce qu’on fait et je l’ai sait».Et voila c’est pas fini un autre chemin sur des verres cassées et des épine m’attendent. Je veux tellement que cela finit enfin. J’en peux plus, mon corps saigne de l’intérieur, mon cœur se déchire. Allah ai pitié de moi !!

Je suis la pluie et la comedie est mes goutes

Je suis la pluie et la comédie est mes goutes

Depuis mon jeune âge j’ai déjà aimé le théâtre mais c’était seulement quand j’étais au lycée que mon rêve c’était enfin réalisé ; Mais le temps et la réussite à d’autre choses me l’avait volé. Lorsque j’ai eu mon Bac je devrais m’être fin à mon rêve car je devrais à la fac et la faculté ou je suis n’a de cours de théâtre ou de scenario, La fac c’est vraiment une déesse d’étouffeuse des rêves. Maintenant la scène me manque beaucoup, je me sens comme une chanteuse retraité Tous mes jolies souvenirs me reviennent :

« C’est mercredi comme d’habitude il faut que tous les comédiens du groupes nomme ZoLoBE ado (adolescent) devront être présent dans le grand amphi théâtre de l’alliance Française Diego Suarez, c’est Déjà fait plusieurs spectacle dont tous sont des créateurs de sourires jusqu’avoir mal aux ventres .Comme mon oncle m’avait toujours dit : ma petite Chamia, tu sais faire rire les gens, tu sais dessiner et peindre tu es une artiste de la famille alors prends soin de tes talents. Mais le problème c’est qu’ici à Madagascar le théâtre ça veut pas dire grand-chose ni les peintures ;si je sais cultiver le riz eh ben la c’est grand-chose car tous le monde aura besoin de moi .Il ya quelque temps je failli mourir de joie car j’ai vu un affiche sur la porte de l’alliance ici à Majunga qu’il ya un atelier Théâtre j’ai sauté par-dessus plus de centaines d’escaliers de l’alliance (ne te fait pas avoir c’est de le métaphore ) juste après le petit pingouin en moi m’avait dit :Eh !psitt !!excuz me boss, est-ce que vous avez lu toute la page. Je fais volts face pour en finir et allez appeler ma mère pour le dire que je reprends le théatre.Bam Boum !!!Ma grosse bulle est écrasée l’atelier était payante, J’ai dit c’est vraiment tu n’importe quoi, on n’apprend pas a quelqu’un à être comédien c’est un talent, un don de ciel. Pourquoi ils ne font pas comme nous à Diego, c’est gratuit l’entrée mais quand on fait notre spectacle c’est payant et en plus on partage le butin.

J’ai tellement envie de voir le prof qui à eu cet idée de Génie sans pouvoir magique, qui fait du business avec le théatre.Bref, je suis triste que c’est payant tandis que moi, je veux tellement jouer. Ma mère était la couturière de nos costume de théâtre quand j’étais à Diego et c’est avec l’argent du spectacle qu’on le paye cela veut dire que tous le monde aura ça part après la scène, les comediens, les profs, la couturière, ….etc.Cela veut dire que c’est l’argent qui fait tourné le monde, dès fois on a notre rêve (pas matériels hein, genre BMW, moto..) devant nos yeux mais il faut payer pour l’avoir.

Dans la peau de Amlah

« je suis Amlah »je vais vous racontez un secret !!

J’ai 18ans,je suis avec mon petit ami il y a déjà 1an.Il m’aime comme un fou tous comme moi à lui aussi .Mais il y déjà 2semaines j’attends mes cycles menstruels dont celui ne vient toujours pas,nerveuse comme une bête enragée je ne cesse d’engueulé mon copain et je dors tous le temps.Mon ami commence a s’inquiété et il m’a acheté un teste de grossesse.Un jour après ; le teste était positif,j’ai tourné en rond dans ma chambre que j’ai failli m’évanouir sur place.J’ai appelé mon ami pour qu’il vient me secourir mais me secourir de quoi ?J’étudie encore et mon ami aussi,mais l’idée de tuer mon Bébé me dépasse complètement,même ce qu’un embryon c’est mon enfant,c’est ma chair et mon sang.Le fruit de mon amour avec Aryan.Aryan est mon premier amour et je me tient qu’il soit le père de mon premier bébé.Je passe mes journées quand pensant à ça.Il est encore un embryon de quelque jour mais je le sens déjà vivre en moi.Aryan a des parents très strictes mais mes parents à moi(mon père est déjà mort),ma mère est très malade.Avoir un bébé c’est vraiment pas le moment mais tuer mon petit me fera mal car on arrache la parti de moi.C’est sure il faut que je trouve un moyen de l’enlevé mais juste entendre ce mot « enlever mon bébé » ça me donne l’envie de crier de tristesse ; j’aime mon bébé mais je peut pas le garder,j’aime mon bébé mais je peut le garder.Mon ami va m’emmener voir quelqu’un peut nous aider cet après-midi,j’ai les dents qui claques,je frissonne,j’ai mal au cœur,mes articulation sont bloquées,je suis faible,je veut seulement que lors que si tous ça sera terminé mon bébé la bas aux cieux comprendra que je l’aime plus que tous au monde.Mais si j’ai pris la décision de l’avorter c’était pour son bien car c’est sure que moi et mon copain on aura rien à lui faire nourrir,sache que j’ai voulu t’appelé Mc Cintosh si tu était un garçon et Arychama si tu etait une fille.

(à suivre)

aide moi à aider!

Au mois d’août 2007 Philomène Georgine a mis au monde un merveilleux faux jumeaux ;une pétite fille en bonne santé et sans anomalie physique.Par contre le garçon souffre d’une étrange chose(veillez regarder la photo SVP)une grosse boule de chaire au milieu du front.Cette grosse boule se situe entre ses 2 yeux au dessus de son petit nez plats.La boule lui cache la vue et s’appuie sur son nez ainsi il a une difficulté respiratoire.

« Pendant 1mois un demi après la naissance de mes enfants nous sommes restés à l’hôpital pour savoir d’avantage sur cet maladie.Mais pendants tous ce temps ;personne se intéressé à nous ,vous êtes la première inconnue qui a osée tenir face à mon enfants.Et la première inconnu avec qui il a échangé un sourire.Vous savez,tous le monde nous déteste .Je suis une laveuse de linge et maintenant j’ai plus de clients car les gens nous repousse.Le père de mes enfants m’avait quitté lorsque ma grossesse a atteint sa 9eme mois.Aucun docteur nous dit au moins si on peut soigner ou pas mon enfant »a indiqué la mère de l’enfant.

Dans tous le mada il y a des centaines d’étranges déformation des enfants mais Majunga est quand même petit pour que les gens sont au courant de problème de cette femme.pouquoi les gens la déteste ;elle a certainement pas priée ciel pour que cela lui arrive ?Il y a des quatre amis ;des mendiants ,des sous alimentées….mais au moins ils sont pas dans cette état.Imaginez- vous à la place de sa mère ,sans argents sans travail sans mari en plus avec 2 enfants dont un est malade.On a pas vu cet enfant ni dans les magasines ni au journal cela veut dire que personne est au courant que cette femme à besoin d’aide.

Comment j’ai rencontrée cet enfant ?

J’ai pris le bus 5 de chez moi pour allez au bazar Mahabibo mais trop rêveuse ou destin de l’enfant j’ai même pas remarquée que j’ai dépassée mon arrêt au mahabibo.Lorsque je suis sortie de ma petite bulle le bus était déjà a l’arrêt de l’hôtel de ville. »J’ai dis Zut !!J’ai dépassé mon point d’arrêt maintenant je suis obligé de marché jusqu’au marché »

En remontant l’avenue de la liberté pour allez au marché.Une femme marchait devant moi très chargée.Avec un enfant dans le dos,un autre sur ses bras et un sac grena sur son épaule droite.Celui qui était devant était couvert d’un sari vert,(je me suis dis pourquoi elle couvre autant cet enfant avec la réputation de la chaleur de Majunga).D’un coup d’air,le sari s’était décollé de la face de l’enfant.Mes yeux ont failli sortir de ses orbites en disant fort »mon dieu » que la maman a fait volts face derrière en recouvrant a nouveau son enfant et marcher plus vite.Mais on ne se débarrasse pas de Diana chamia comme ça.Je l’ai suivi en la disant »va à l’ombre et laisse un peu de temps à ton enfants de respirer ».Elle à regarder son enfant et ensuite elle sait approcher de l’ombre d’un flamboyant à gauche de l’hôtel de ville.C’etait là qu’elle m’avait tous racontée et quelle m’avait demander de la chercher de l’aide  ».Comme promis l’après- midi même je suis allez voir le président de Léo club de majunga.Mais ce dernier ma encore rien promis mais au moins il m’a demandé d’être présente à l’œuvre de charité qu’il vont faire ce 26avril au lycée Philibert TSIRANANA ainsi je peut montrer la photo à leurs confrères Lions club

(à suivre après le 26 avril)

Attention Zeus est en colère!!!!!!!!!!!

Sauve qui peut !!!!, Zeus est en colère !

Il y a quelques jours à Nosy Be, une île appartenant à la Région de Diana (Diego Suarez), la foudre a frappé des dizaines de maison et a mit fin à la vie d’un enfant.

« On s’attendait pas vraiment à ça, il faisait beau, et puis d’un coup le ciel s’est noircit comme si les dieux étaient en colère contre nous. Quelques seconde après la coloration de ce ciel ténébreux, la foudre a frappé nos maisons » a indiqué un habitant de ce quartier.

Les habitants de ces quartiers terifié de cette attaque céleste. Mais ils sont sûrs d’une chose. C’est que une personne a voulu faire tombé la foudre à un individu qu’il méprit mais que celui là possède l’anti-foudre. « Ici faire tomber la foudre à une personne qu’on déteste, c’est pas difficile » a indiqué un des habitants. « Il suffit juste d’allez chez le sorcier tombeur de foudre et voilà ; ton adversaire est mort. » je me demande pourquoi on ne fait pas pareil aux hommes recherchés par l’Etat (serial killers, les terroristes,…), on offre à la police leur propre sorcier tombeur de foudre et paf, les malfaiteurs sont carbonisés.

Apparemment, ce n’était pas les dieux qui étaient en colère mais autres choses. Ce pouvoir doit être utilisé pour une bonne cause car si cela continue le sorcier va finir par rayer l’île de la carte du monde alors que c’était une île touristique, avec des jolies plages à la mer émeraude, à des sables fins et des cocotiers qui clôturent l’île.

Faty

FATY

Je m’appelle Faty pour les malgaches je suis belle et dès fois moche.

Quand on me voit venir, on cri toujours.

On pleure de tristesse mais aussi des joies quelle que fois.

Quand je m’approche la foule les gens se taisent.

Peut être que je suis trop gracieuse majestueuse ou trop belle.

Sache que je suis le gouffre de néant de l’oublie.

Un gouffre de souffrance de malheurs.

Les malgaches semblent m’aimer pourtant.

Car quand je viens chez une famille ils font la fête, tue des zébus rien que pour moi.

Je voyage beaucoup, je ne suis pas qu’ici.

Le monde m’appartient.

Je suis nulle part et partout.

Je viens chez une personne sans être appelée c’est une obligeance de m’accepter quand je viens.

Souvent on se bat pour que je ne me présente pas, les mortels font de tous leurs moyens pour me fuir.

Mais c’est lorsque c’est comme ça que j’aime le plus venir, qu’on ne m’attend pas.

J’aime offrir aux gens les surprises « moi-même ».

Oh ! Pauvres humains, pauvres mortelles.

Vous pouvez faire mieux mais le mieux est toujours l’ennemie du bien.

Vous faisiez la guerre, et je viens sur plusieurs personnes alors que des fois je n’ai pas envie.

Mais c’est vous qui m’oblige !

Vous fabriquez des bombes, des armes, vous vous fraisez du mal.

Sache que vous pouvez faire mieux les mortels.

Je suis Faty et Fiainana fait partie de moi si elle est là, je serais.

Lorsqu’elle me manque, il faut je l’amène avec moi.

Je l’aime et elle m’aime.

Nous sommes le Ying et le Yang.

Dans le Ying, il y a le Yang et dans le Yang il y a le Ying.

La vie il y a la mort, dans la mort il y a la vie.